3 Les bénéfices du jeu dans la nature

Nous vivons dans un monde où nos enfants jouent de moins en moins à l’extérieur. Le temps passé à l’extérieur a été remplacé par le piano, les échecs, les clubs de théâtre ou les jeux électroniques et les vêtements pour enfants semblent jouer un rôle plus décoratif que fonctionnel.

Une étude britannique montre que les enfants passent moins de temps à l’extérieur que les prisonniers. Le titre a fait le tour du monde, mais trois ans plus tard, rien n’a changé. Les statistiques sont aussi alarmantes et le taux d’obésité infantile augmente.

Les bénéfices des activités à l’extérieur

Jouer à l’extérieur a un rôle important dans le développement harmonieux et sain du petit. Dans une époque où le téléphone et l’ordinateur fascinent les enfants et les Font tomber dans le piège du sédentarisme, il est essentiel de donner plus d’importance au temps qu’ils passent dans la nature.  Jouer à l’extérieur développe de nombreuses compétences complètement différentes que les compétences acquises pédant le jeu à l’intérieur.

Pour que le tout-petit ait un maximum de sécurité et de confort, assurez-vous de l’habiller avec des vêtements confortables qui ne limitent pas ses mouvements et qui le protègent du vent et de la pluie.

1.     Le temps passé à l’extérieur réduit le risque de myopie

Le facteur héréditaire jour un rôle clé dans l’apparition de la myopie, mais les scientifiques ont découvert que l’air frais et l’activité physique peuvent réduire le risque de développer cette maladie. Une étude réalisée par des chercheurs de Cambridge montre que les enfants qui passent plus de temps dans la nature ont un risque moindre de problèmes de vision. De plus, les médecins ont observé qu’ils peuvent prévenir ou retarder l’apparition de la myopie « en prescrivant » le joue à l’extérieur.

2.     Les enfants apprennent plus facilement de nouveaux mots et concepts

Les petits doivent bouger, toucher des choses et explorer l’environnement en utilisant leurs cinq sens. Petit à petit, ils apprennent à expliquer par des mots ce qu’ils vivent, à développer leur vocabulaire et à consolider les notions théoriques apprises à la maternelle ou à l’école.

En ayant des activités de plein air, l’enfant sera plus actif, ayant plus d’espace pour jouer.

3.     Jouer dans la nature avec d’autres enfants développe ses compétences sociales et les compétences d’évaluer les risques

Une étude australienne portant sur 575 enfants âgés de 2 à 5 ans a montré un lien direct entre le jeu à l’extérieur et l’acquisition des compétences sociales. Les enfants apprennent non seulement des autres adultes, mais aussi de leurs camarades de classe ou de leurs amis dans le parc. En interagissant les uns avec les autres, ils développent des compétences telles que la coopération, la négociation, le compromis, choses très difficiles à enseigner théoriquement.

De plus, les activités apparemment risquées telles que grimper aux arbres, sauter une clôture ou jour avec un bâton permettent à l’enfant de comprendre les risques, d’apprendre à les évaluer et de prendre les bonnes décisions en les assumant.

Les enfants ont besoin de défis physiques pour consommer leur énergie, courir, sauter, faire de la planche a roulettes ou tout simplement se détendre au soleil. Quelles que soient les conditions météorologiques, donnez à votre enfant au moins deux heures par jour d’activité de plein air. Pour se sentir à l’aise, il est important de choisir des vêtements pour enfants adaptés.  La combinaison en softshell iELM est la tenue parfaite pour ce type d’escapades. Votre petit jouera librement et vous profiterez de son bonheur et de la beauté de la nature.

 

Previous Post

Leave a Reply