Terre de traditions et coutumes

Automne – lorsque Dieu a décidé de peindre les feuilles des arbres dans des couleurs dorées et cuivrées qui enchantent à la fois l’âme et les yeux et les crépuscules dans des nuances de violet violent combiné avec de l’orange intense et du rose brulé qui descend sur les terriens chaque soir. Le délice de l’automne n’est pas seulement visuel, mais aussi sensoriel, ressenti notamment avec nos papilles gustatives.

Nous nous considérons chanceux parce que les activités de production d’iELM se déroulent dans un des plus beaux pays de l’Europe de l’Est ; ainsi, nous découvrons avec chaque saison qui passe combien la Roumanie est merveilleuse et authentique. Cet endroit nous enveloppe de mystères et de traditions, il nous apprend comment chérir la vie-même, il nous offre une source inépuisable de beauté que nous appliquons avec dédicace et admiration dans tous les processus de création ayant lieu à iELM.

Les Roumains gardent avec sainteté d’anciennes traditions et coutumes, en respectant la succession et l’authenticité des fêtes de leur culture. Nous sommes curieux et nous souhaitons explorer la diversité de cette Terre, donc nous nous sommes documentés un peu sur les principales traditions d’automne du peuple roumain.

On dit que la tradition de la récolte en automne a son origine dans les comtés traces, respectivement où vivaient les ancêtres des Roumains, les daces. Ainsi, l’automne les villageois célèbrent : avec grande gaieté le Jour de la Récolte, avec des rituels spéciaux l’Equinoxe d’Automne, avec compétence la vendange et la préparation du moût et avec charme la chasse aux truffes transylvaine.

Copyright & Photo Credit: Răzvan Voiculescu

Dès la fin août, apparaissent les haricots blancs et quelques petits champignons. Ensuite les concombres de jardin, les pommes de terre, les délicieuses pommes, poires, les super coings, les prunes, les noix (on bat les noyers), l’oignon sec et le chou-fleur. Mais septembre est dédié de manière prédominante aux raisins et ensuite au poireau. En octobre, on récolte le choix, le potiron (uniquement après que la première brume lui est tombé dessus) et les fruits de sureau. Presqu’en hiver, en novembre, nous avons l’argousier. La cueillette de tous ces fruits et légumes représente la récole des fruits pour lesquels les paysans ont travaillé le printemps et l’été, c’est un moment réellement particulier, célébré par des festivals locaux, des foires, des danses populaires et un état général de bien. Ici, les enfants ont encore la chance de se nourrir aux fruits e légumes de saison, frais, cultivés par de petites communautés de paysans agriculteurs qui respectent la séquence des saisons.

Depuis l’antiquité, bons connaisseurs du calendrier solaire, les Daces qui vivaient dans des grottes sur le territoire actuel de la Roumanie pratiquaient les rituels le jour de l’équinoxe d’automne, spécifiques à la région, afin d’apprivoiser l’hiver qui sera arrivée pour que l’année prochaine soit une avec de nombreux fruits de la terre.

La vendange commence officiellement le 14 septembre, et le premier moût de l’automne est fait en foulant les raisins dans le panier. Les truffes d’hiver sont chassées de septembre à décembre.

La tradition nous pousse à ce que dès l’arrivée de l’automne, on commence la régénération et l’introspection, de même que la Nature.

Automne – lorsque Die a décidé que nous soyons heureux.

Previous Post
Next Post

Leave a Reply