Un délice innocent pour des matinées heureuses

Parfois ou souvent, nous aussi, les adultes, nous sommes curieux comme les enfants ; nous sommes curieux d’apprendre de nouvelles méthodes de varier, pour faire des petits changements, pour nous diversifier la vie, les activités, les habitudes, la routine. Cela nous plait d’être curieux, c’est ainsi que nous apprenons de nouvelles choses chaque jour de notre vie. Nous sommes dynamiques, doués nativement du désir d’être actifs, d’évoluer. Notre source d’énergie, qui nous propulse chaque jour l’impulsion de la curiosité, c’est justement le premier repas de chaque journée. Notamment les nouvelles mamans, mais pas seulement, sont encouragées par les spécialistes à accorder une attention importante à tous les repas équilibrés d’une journée normale.

Pour nous, tout commence avec un petit déjeuner copieux, qui nous donne l’envie de vivre ! Aujourd’hui nous nous sommes proposés de vous raconter une de nos recettes qui se trouve au siège d’iELM, dans une pause, l’appréciée auteur étant l’une des collègues.

Il faut reconnaitre qu’initialement cela nous a pas dit grand-chose et cela nous a pas attiré de réinventer la recette classique des crêpes combinées avec la recette des crêpes moelleuses américaines. Mais le résultat nous a convaincu qu’il s’agit d’une merveilleuse alternative pour commencer une nouvelle journée. Et même une très sainte !

Les ingrédients dont nous avons besoin pour les crêpes sont : 2 œufs, 250 grammes de farine intégrale de blé, 250 grammes de lait (laite de cocos, lait d’amandes, lait de soja, selon les préférences), une pincée  de levure chimique, cannelle selon le goût, vanille selon le goût. Battre bien les œufs (le mixeur ou le robot de cuisine sont utiles, mais pas obligatoires) et ajouter progressivement, instinctivement, les autres ingrédients jusqu’à obtenir un liquide laiteux homogène, ni trop liquide, ni trop épais. Les ajustements sont faits en fonction de comment vous ressentez la pâte. En utilisant une petite louche à soupe, on prend de la pâte du récipient et on verse dans une poêle à dimensions normales (dans la poêle on n’utilise pas du tout de l’huile). La méthode de faire couler la pâte est importante pour la forme des crêpes : il est recommandé de ne pas bouger la louche à soupe et la ligne de coulage soit focussée sur un axe central. Ensuite on fait appel à une palette à l’aide de laquelle on retourne les crêpes d’un côté sur l’autre jusqu’à ce que l’on remarque le doré souhaité. La dimension d’une crêpe est environ comme votre paume.

La finition des crêpes peut être une fantaisie illimitée de chaque gourmand. Nous les avons servies avec des noix hachées, du sirop d’agaves et des raisins rouges, ou classiquement avec du beurre de cacahouètes bio. Pour les enfants, cela nous plait beaucoup la variante beurre bio (ou ghee, le beurre clarifié de l’Inde) et par-dessus, de la confiture non sucrée, la combinaison mie, banane et tout type de noix crue ou la combinaison fruits de bois frais, cacao bio saupoudrée et yaourt frais. Nous sommes persuadés que vous trouverez la variante la plus délicieuse pour vous !

N’oubliez pas de sourire ! Vous venez juste de commencer une merveilleuse journée, en vous nourrissant l’organisme avec une préparation délicieuse, facile à cuisiner, non frite, basée sur un type de farine dont la durée de digestion est prolongée en ayant un effet positif sur l’estomac, qui ne contient pas de sucre ajouté – une réelle source bio de protéines et d’énergie.

Previous Post
Next Post

Leave a Reply